Tout et parties, Unité et polarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout et parties, Unité et polarité

Message par Rahan411 le Jeu 4 Aoû - 21:04

Unité et polarité

Toutes les forces motrices de la nature extérieure et humaine trouvent leurs racines dans une tension intermédiaire entre opposés. Il n'y aurait pas de lumière sans obscurité, de courage sans peur, de joie sans peine, de grandeur sans faiblesse et d'homme sans femme.

De même que l'homme et la femme peuvent se réconcilier au plan exotérique (extérieur ou temporel), nos propres composantes masculine et féminine peuvent fusionner au plan ésotérique (intérieur ou métaphysique).

En effet, les tensions entre opposés ne sont pas condamnées à perdurer, elles peuvent muer en complémentarités et les compléments devenir Un. Dès lors, les
opposés sont unifiés dans l'Unité première. Inversement, la polarisation de l'Unité donne naissance à l'émergence d'opposés qui, en réalité, ne font qu'un.

L'Unité dans la multiplicité et la multiplicité dans l'Unité peuvent être mieux comprises à partir de l'exemple d'un simple cercle. Bien que nous considérions des concepts tels que “début” et “fin” comme opposés, chaque point de la circonférence du cercle peut être perçu à la fois comme un commencement et une fin. De plus, si nous dessinons deux cercles concentriques et un rayon commun, nous observons que tout point du plus “petit” correspond à un point du plus “grand” et inversement. Ainsi, les deux cercles ont le “même” nombre indéfini de points et, en réalité, ne font qu'un. Seule l'illusion dualiste de notre mental qui privilégie la mesure quantitative (“petit” ou “grand”) par rapport à l'aspect qualitatif (le “même” en principe), nous les fait voir comme distincts. En fait, tous les cercles concentriques ont le même centre qui représente “l'Unité” s'étendant également dans toutes les directionsà l'image des vibrations pulsées à partir d'une source unique.

De façon similaire, la tradition hindoue dit que “vie et mort sont une même chose”. Cela signifie que ces deux états opposés sont mutuellement interdépendants et constituent deux facettes d'une même réalité qui est une. En effet, mort et vie correspondent à la fin d'un cycle et au début d'un nouveau.

Source:
http://users.skynet.be/lotus/nature/natur20-fr.htm
avatar
Rahan411

Messages : 57
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum